Comment créer un portefeuille de rentier quand on part de zéro ?


J’ai pas mal réfléchi à la question sur le meilleur moyen de construire un portefeuille de rentier à horizon 10 ans. J’en suis arrivé à la conclusion que pour l’individu lambda sans connaissance particulière de la macro-économie ou de l’astrologie, la meilleure position à adopter est de suivre une stratégie d’investissement programmé (dollar cost averaging) de façon religieuse jusqu’à ce qu’a l’atteinte de son objectif.

Qu’est-ce que l’investissement programmé (dollar cost averaging) ?

L’investissement programmé requit d’investir une somme d’argent identique de façon régulière (mois, trimètres, années) et ainsi profiter de la volatilité du marché. Cette somme d’argent peut être investie dans un fonds du genre ETF ou bien directement dans des actions.

L’investissement programmé offre deux gros avantages à mes yeux :

  • Il force l’investisseur à économiser une somme d’argent identique de période en période et donc à suivre un plan
  • Il permet de diminuer le prix d’achat des actifs mis en portefeuille.

Pourquoi l’investissement programmé fonctionne-t-il ?

Investir une somme équivalente de période en période permet de diminuer son cout de revient. La logique est simple, lorsque le prix de l’action est faible vous pouvez en acheter plus que lorsque le prix est élevé.

Pour illustrer mon propos, j’ai utilisé l’exemple du titre Coca-Cola que l’on aurait acheté chaque année pendant une période de 15 ans. La somme investie dans le titre chaque année est de 1000 $ soit un montant total de 15 000 $ à la fin des 15 années.

Coca cola dollar cost averaging

À la fin de la période, le prix moyen d’une action Coca-Cola est de 29,92 $. En ayant suivi un plan d’investissement programmé, le prix par action est de 28,01 $ soit une différence de 6,82 %. En investissant la même somme année après année, nous avons acquis moins d’actions lorsque celles-ci étaient chères et plus d’actions lorsque celles-ci étaient bradées ce qui a eu pour conséquence de réduire notre prix d’achat.

Comment intégrer l’investissement programmé dans une stratégie d’investissement dans les actions à dividendes croissants ?

Ma méthode est simple, j’utilise une liste d’actions à dividendes croissants (comme les dividendes aristocrates) que je classe selon un certain nombre de critères fondamentaux et de valorisation. Chaque mois, j’investis une somme équivalente dans l’entreprise qui arrive en haut de mon classement. Si je suis déjà investi dans l’entreprise qui est classée en premier, j’investis dans la deuxième et ainsi de suite. De cette façon, je combine l’intérêt de l’investissement programmé avec la puissance des actions à dividendes croissants.

Doit-on suivre un plan d’investissement programmé lorsque l’on dispose déjà d’un capital de départ ?

Si l’investissement programmé semble être la meilleure méthode lorsque l’on est dans la phase d’accumulation, je la déconseille aux personnes ayant déjà un capital à investir.

Les études montrent que lorsque l’on dispose déjà d’un capital de départ, la meilleure solution est de l’investir directement. La seule exception à cette règle est lorsque l’on se trouve en haut d’un cycle boursier comme dans les années 2000 ou 2007.

Malheureusement, il est très difficile de détecter le sommet d’un cycle haussier. Ce qui fait que statistiquement il reste préférable d’investir sont capital d’un coup que d’essayer de timer le marché.

La solution à adopter si les niveaux de valorisations sont vraiment élevés comme en ce moment est d’investir la somme d’argent sur un an en effectuant 12 paiements consécutifs qui permettront de lisser le prix d’achat.

Conclusion

On a pu voir qu’un investisseur déterminer à construire un portefeuille de rentier à tout intérêt à utiliser une méthode d’investissement programmé sur une longue période de temps. En agissant de la sorte et en sélectionnant des actions à dividendes croissants sous-valorisés, l’investisseur sera en mesure de créer un portefeuille lui permettant d’atteindre le Saint-Graal qu’est l’indépendance financière.

En revanche, je déconseille cette stratégie si vous disposez déjà d’un capital de départ. Les études ont confirmés que la meilleure allocation pour un capital de départ est de l’investir intégralement.

À bon entendeur…

1 Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s