Valorisation : La clef de la réussite


value investing

« Le prix c’est ce que vous payez, la valeur c’est ce que vous recevez ». Warren Buffet

Introduction 

Beaucoup d’investisseurs ou spéculateurs achètent des actions sans se soucier du prix qu’ils payent. Ils analysent les fondamentaux de l’entreprise, son potentiel de croissance, son niveau de dette, mais ils passent à côté du plus important, la valorisation. Comme si lorsqu’il s’agit d’investissement, connaitre la valeur de ce que l’on achète n’avait pas d’importance. Ne pas valoriser les entreprises que vous achetez est la pire erreur que vous puissiez faire. Les études sont unanimes à ce sujet, investir dans les entreprises sous-valorisées rapporte gros.

Partie 1 : Qu’est-ce que l’investissement dans la valeur ?

Benjamin Graham popularisât l’investissement dans la valeur ainsi que l’idée de valeur intrinsèque dans les années 30 avec la rédaction du livre security analysis. La discipline a dès lors évolué au cours du temps pour donner toutes sortes d’interprétation à ce que la valeur intrinsèque d’une entreprise est réellement. De façon générale, disons simplement que la valeur intrinsèque d’une entreprise est la somme de ses actifs moins ses dettes plus la capacité bénéficiaire de l’entreprise à travers le temps. Trouver la valeur des actifs et en soustraire les dettes est plutôt facile. En revanche, estimer la capacité bénéficiaire d’une entreprise ainsi que sa croissance à un horizon de 10 ans est bien plus difficile.

Partie 2 : L’investissement dans la valeur et les actions à dividendes croissants

La recherche d’actions à dividendes croissants nous amène la plupart du temps à sélectionner de grosses entreprises reconnues dans leurs secteurs et protégées par de fortes barrières à l’entrée. Dénicher des entreprises comme celles-là en dessous de leurs valeurs intrinsèques réclame une bonne dose de patience et de travail. La récompense en revanche en vaut la chandelle. Vous pouvez vous attendre à des performances bien supérieures à la moyenne en combinant une approche d’investisseur dans la valeur et une approche d’investissement dans les actions à dividendes croissants.

Comme vous le savez, le rendement d’une action est une fonction inverse de son prix. Ainsi lorsque son prix baisse, non seulement son rendement (dividende) augmente, mais l’investisseur peut tirer avantage d’une appréciation en capital non négligeable lorsque le cours reviendra à sa valeur intrinsèque.

Pour illustrer l’intérêt d’investir dans des actions sous-valorisées, j’ai réalisé une petite simulation sur Excel. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai comparé l’achat d’une valeur correctement valorisé à l’achat d’une action sous-valorisé sur une période de 10 ans.

Les caractéristiques de l’action sont exactement les mêmes à l’exception du prix d’achat. La position est de 3000 $ dans les deux cas, le dividende par action est de 3 $, la croissance annuelle du bénéfice est de 5 %. Par conséquent, le bénéfice et le dividende augmentent de 5 % annuellement.

correctement valorisée ADans le premier cas, l’action est correctement valorisée à 100 $ ce qui nous permet d’investir dans 30 actions au début de la période.

À la fin des 10 ans, le nombre total d’actions détenues sera de 40,32 grâce au réinvestissement du dividende. Le prix de l’action sera quant à lui de 155,13 $ grâce à l’appréciation annuelle de 5 %.

Au total, l’investissement aura rapporté 108 % soit 8,5 % annuellement.

sous-valorisée A

Dans le deuxième cas, l’action est sous-valorisée à 80 $ ce qui nous permet d’investir dans 37,5 actions.

À la fin des 10 ans, le nombre total d’actions sera de 54,19 grâce au réinvestissement du dividende. Le prix de l’action sera quant à lui de 124,11 $ grâce à l’appréciation annuelle de 5 %.

Au total, l’investissement aura rapporté 124 % soit 9,4 % annuellement.

Comparons maintenant les deux cas :

valorisation comparaisonSur une période de 10 ans, l’action sous-valorisée a dégagé un rendement de 9,4 % contre 8,5 % pour l’action correctement valorisée. Une différence de 1 % sur une telle période de temps est extrêmement importante et peut faire une différence de plusieurs dizaines de milliers d’euros sur un portefeuille entier.

Par ailleurs, la simulation précédente ne prend en compte que l’effet de la sous-valorisation sur le dividende. Dans la réalité, les cours de l’action ont tendance à rejoindre leurs valeurs intrinsèques ce qui aurait représenté une plus-value en capital dans l’exemple précédent et donc une performance encore plus importante de l’action sous-valorisée.

Partie 3 : Les différentes méthodes pour valoriser une entreprise

Il existe de nombreuses méthodes pour valoriser une entreprise. Je vous énumère ci-dessous un certain nombre de ces méthodes.

  • La méthode DCF (Discounted Cash-Flow) : Permets de valoriser les entreprises à forte croissance.
  • Le Dividend Discount Model (Gordon growth model) : Permets de valoriser les entreprises dont le ratio de distribution est élevé.
  • Valorisation par les multiples : Permets de valoriser une entreprise relative à ses concurrents, relative au marché et relative à ses multiples historiques.
  • Chiffre de Graham : Permets de valoriser une entreprise de façon très conservative.
  • Earning Power Value : permets de valoriser une entreprise grâce à sa capacité bénéficiaire.

Conclusion 

Dans l’article du jour, j’ai fait le tour de ce qu’est l’investissement dans la valeur et pour quoi les investisseurs à la recherche d’une meilleure performance devraient l’appliquer dans leurs sélections d’actions. J’ai par ailleurs listé mes techniques favorites de valorisation pour lesquels j’écrirais plusieurs articles dans les jours à venir. En attendant, j’espère que le concept de valorisation et d’investissement dans la valeur est plus clair pour vous.

À bon entendeur…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s