Cette action offre un rendement très intéressant au cours actuel


ADM opérations

Dans l’article du jours, je me penche sur l’entreprise agricole Archer-Daniels Midlan qui à attiré mon attention après la chute des cours récente. Voyons ce que cette entreprise à sous le capot.

Présentation de l’entreprise 

Archer-Daniels-Midland (ADM) est la plus grande entreprise de produits agricoles au monde. Avec une capitalisation boursière de 21 milliards de dollars, l’entreprise est plus large que tous ses principaux concurrents :

  • Bunge Limited : capitalisation boursière de 7,05 milliards
  • Marine Harvest : capitalisation boursière de 6,16 milliards
  • Industrial Bachoco : capitalisation boursière de 2,46 milliards
  • Fresh Del Monte Produce : capitalisation boursière de 2,11 milliards

ADM opérations 

ADM est divisé en quatre segments décrits ci-dessous :

  • Agriculture services: ADM est le numéro un mondial des services agricoles. L’entreprise achète, entrepose, transporte et nettoie des matières premières agricoles pour elle-même ainsi que pour ses clients.
  • Oilseeds processing : Le segment processing transforme dans un premier temps des matières premières (soja, tournesol, colza, etc.) en huiles végétales qui sont ensuite revendues à ses clients.
  • Corn processing: le segment Corn processing transforme le maïs en édulcorants, farines et en bio carburants (éthanol) qui sont ensuite revendus.
  • WILD Flavors & Speciality Ingredients: Ce segment est spécialisé dans la création de compléments alimentaires tels que vitamines ou protéines en poudre, etc.

Avantage compétitif 

ADM opère dans un secteur très capitalistique dans lequel sa taille lui serre de barrière à l’entrée. L’entreprise dispose d’un réseau de distribution ainsi que d’usine massif qui dissuade la compétition d’entrée sur un marché ou les marges sont déjà faibles. Par ailleurs, à travers les décennies passées, l’entreprise a su créer une réputation et un savoir-faire qui lui assure une reconnaissance dans le secteur.

avantage comparatif

Malgré cela, le secteur agricole est un secteur très compétitif ce qui explique les faibles marges de l’entreprise. Par ailleurs, dans son classement des avantages comparatifs, morning star classe ADM dans la catégorie « pas d’avantage comparative ».

ADM initiative à court terme

La direction de l’entreprise profite de la baisse des prix pour faire des économies en improuvant les coûts de maintenances, d’efficience énergétique et procédure technologiques. Ces restructurations effectuées ces deux dernières années ont conduit à 400 millions de dollars de réductions de coûts annualisés. L’entreprise projette de faire des économies supplémentaires de 550 millions de dollars sur les deux prochains exercices.

Par ailleurs l’entreprise est en train progressivement de diversifier son portefeuille de produits dans des niches à plus forte marge et moins dépendantes de la volatilité des matières premières. Ce qui explique la forte croissance de la branche WILD Flavors & Speciality Ingredients.

Santé financière 

Ratios de liquidité :

  • Quick ratio : 1.01
  • Current ratio : 1.62

Le quick ratio et le current ratio sont tous deux supérieurs à 1 ce qui signifie que ADM ne court aucun risque à court terme et est en mesure de payer ses échéances.

Ratio de solvabilité :

  • Debt/Equity : 0.33

debt to equity adm

  • Interest coverage : 6.53
  • Altman Z score : 3.29 safe zone
  • Rating: BBB+ par morningstar (moyen)

ADM passe mes critères de qualification concernant le niveau de solvabilité même si ceux-ci ne sont pas excellents.

On notera néanmoins l’amélioration du bilan au cours de la décennie passée. Le graphique présentant le DEBT/EQUITY ratio parle de lui-même.

L’interest coverage en dessous de 10 et le rating BBB+ de la dette sont en revanche un mauvais point pour ADM, il faudra surveiller la situation financière dans les mois à venir.

Efficience 

Le cash conversion cycle est une de mes métriques favorites concernant l’efficacité du management de l’entreprise à transformer du cash existant en encore plus de cash.

CCC ADM

Concernant ADM, on peut dire que l’équipe de direction a fait un travail remarquable comme en témoigne le graphique ci-dessus qui retrace le CCC de 1997 à nos jours.

Croissance 

La croissance des ventes sur une période de 10 ans est tout à fait respectable autour de 7%, pareil pour le bénéfice par action qui a crû plus ou moins au même rythme. À long terme ADM mise sur une population mondiale qui devrait atteindre les 9 milliards d’habitants pour stimuler sa croissance.

À un horizon de 5 ou 3 ans, la croissance semble catastrophique, cela est dû à la baisse des prix des matières premières qui impactent fortement l’entreprise.

Le vrai point noir d’ADM vient de la cyclicité de l’entreprise. ADM est dépendant de beaucoup de facteurs, fluctuation des matières premières agricoles mais aussi du pétrole, subvention de l’État américain, régulation concernant l’éthanol, etc.

Tous ces points font que j’ai un apriori négatif sur la croissance de l’entreprise bien que je respecte les investissements de l’entreprise pour entrer sur de nouveaux marchés moins dépendant de facteurs exogènes.

Profitabilité 

Les métriques ne trompent pas, ADM se classe mal face à la concurrence dans un secteur déjà difficile. L’entreprise a su améliorer son ROE ces dernières années. En revanche operating margin et net margin sont tous deux désastreux.

  • Operating margin : 2.97%
  • Net margin : 2.73
  • ROE : 9.98% ;
  • ROA : 4.46% ;

Dividende 

ADM a distribué un dividende pendant 83 années et fait croitre celui-ci pendant 40 années consécutives ce qui fait de l’entreprise un sérieux candidat en termes d’action à dividendes croissants.

adm dividende

Le ratio de distribution quant à lui est de seulement 38% ce qui assure la pérennité du dividende et donne une bonne marge de manœuvre pour faire croitre celui-ci sur le long terme.

Au court actuel, ADM offre un rendement de 3,06% plutôt attractif comparé au 2,19% proposé par le S&P500 actuellement.

Globalement je juge le dividende d’ADM excellent. Entre un rendement élevé une croissance à deux chiffres un ratio de distribution faible et un track record à couper le souffle, ADM mérite définitivement d’être dans ma liste d’actions à dividendes croissants.

Valorisation 

Pour valoriser ADM, j’utilise le Gordon Growth Model car cette méthode de valorisation colle particulièrement bien aux entreprises distribuant une part importante de leurs bénéfices sous forme de dividendes.

Voici les taux de croissance du dividende historique pour l’entreprise ADM :

  • 20 ans : 10,6%
  • 10 ans : 12,7%
  • 05 ans : 13,3%

Pour analyser ADM, je vais utiliser un taux de croissance de 9% qui me semble conservatifs compte tenu des perspectives de croissances de l’entreprise et de son track record impressionnant.

En ce qui concerne le discount rate, je choisis le taux de 12% car c’est ce que j’attends de la plupart de mes investissements à long terme.

valorisation ADM

Il en ressort une valorisation de l’entreprise à 40,69$ par action soit légèrement plus que le cours actuel de 35,99$ par action. Pour entrer sur le titre, j’exige une décote d’au moins 20% ce qui signifierait pour ADM un prix de 32,55$ par action.

Afin de confirmer que 40,69$ par action est un prix raisonnable pour ADM, je vais comparer celui-ci au PER moyen de ces 10 dernières années de 13 que je multiplie par le dernier bénéfice par action 2,99$.

  • PER13 * EPS2.99 = 38,87$

Cela tend à confirmer ma première estimation que je conserve donc.

Conclusion 

Concernant ADM, il y a du bon et il y a du moins bon. On achètera ADM car c’est une entreprise qui a su récompenser ses actionnaires et qui continuera à le faire dans le futur. On notera également que l’entreprise a su améliorer son business model au cours des décennies passées. Pour finir l’entreprise n’est vraiment pas cher au cours actuel ce qui offre une marge de sécurité non négligeable.

Du côté du moins bon, on notera la faiblesse du business modèle. Entre de faibles marges et une dépendance au prix des matières premières, l’entreprise et tous sauf stable. On se méfiera aussi de l’endettement de l’entreprise qui pourrait lui jouer des tours si les prix des matières premières venaient à rester bas pour longtemps encore.

C’est au lecteur de ce faire sa propre opinion sur le dossier. Personnellement, j’attendrais un retour sur la zone des 30$ pour ouvrir une position sur le titre, si le titre ne rejoint pas cette zone, je passerais mon tour.

À bon entendeur…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s