Apple ! une machine à cash pour le long terme !


Apple_logo_black.svg

Je suis devenu acheteur jeudi 28 janvier du titre Apple. J’ai la conviction qu’au prix actuel et en vue de quoi la compagnie est capable, Apple est le coup de la décennie avec en prime 200 milliards de dollars de cash prêt à être distribué à ses actionnaires (rachat d’action/dividende).

L’entreprise a été punie par les marchés en 2015, car les analystes prédisent que la croissance de la firme est arrivée à sa fin. En effet, ceux-ci pensent que le ralentissement de la croissance en chine ainsi que la part prédominante de l’iPhone dans les ventes d’Apple fait courir un grand risque à l’entreprise.

Même si les craintes sont en partie fondées, au prix actuel, toutes les mauvaises nouvelles sont largement dans les cours. Ce qui veut dire que si le scénario du pire venait à se produire (croissance atone), on se retrouverait tous de même avec une machine à cash capable de récompenser ses actionnaires à travers un fort dividende et des rachats d’actions massifs.

En revanche, si l’entreprise venait à surprendre le consensus des analystes. Et Dieu sait que ceux-ci ont une tendance à être surpris. Alors l’action verrait son prix doubler dans les années à venir. Si l’on ajoute à cela le dividende et les récents rachats d’actions, l’entreprise a de quoi faire saliver.

Présentation de l’entreprise :

Apple conçoit et commercialise des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels. Parmi les produits les plus connus de l’entreprise, on trouve les ordinateurs Macintosh, l’iPod, l’iPhone et l’iPad, la montre Apple Watch, le lecteur multimédia iTunes, la suite bureautique iWork, la suite multimédia iLife ou des logiciels à destination des professionnels tels que Final Cut Pro et Logic Pro.

 Répartition géographique :    

AAPL REPARTITION GEOGRAPHIQUE

Apple est très bien diversifié géographiquement. La chine est passée de 16 % à 25 % des ventes lors des deux dernières années devançant l’Europe. Le potentiel de croissance reste encore élevé dans cette zone géographique ou une véritable classe moyenne est en train de se constituer. La part croissante des ventes en Chine est d’ailleurs une des deux causes qui explique le déclin de l’action en 2015. Je crois personnellement que les efforts de la Chine consentis pour faire croître son marché intérieur devraient profiter sur le long terme à la consommation des ménages et donc directement à Apple qui est vue par la classe moyenne chinoise comme un symbole de réussite.

Ventes par produits :

AAPL VENTES PAR PRODUITS

L’iPhone représente à lui seul 66 % des ventes de l’entreprise et c’est en partie ce qui fait peur à Wall Street qui voit dans cela un risque pour la croissance à court terme. Je pense personnellement que le potentiel de croissance reste présent dans les zones émergentes.

Avantage comparatif : Les faits 

« Si vous ne vous cannibalisez pas vous-même, quelqu’un d’autre le fera pour vous. » Steve Jobs

L’avantage comparatif de Apple est centré sur deux axes principaux :

  • Différenciation par la création de produits de qualités supérieurs.
  • Verrouillage de la clientèle en créant des coûts élevés de changement chez la concurrence.

La force d’Apple est d’avoir créé une multitude de produits qui s’intègrent en UN grâce à un écosystème complexe capable de retenir les utilisateurs. Par ailleurs, la marque Apple est classée n° 1 par l’entreprise interbrand qui fait un classement annuel des meilleures marques du marché.

Avantage comparatif : Les chiffres 

AAPL AVANTAGE COMPARATIF

Toutes les métriques tendent à confirmer que Apple possède bien un avantage concurrentiel et que le risque d’érosion de celui-ci est minime dans les prochaines années.

Dividende :

Apple ne correspond pas aux entreprises que j’achète habituellement, le rendement de 2,10 % est correct, mais pas fantastique. L’entreprise n’a pas un grand historique de paiement du dividende (4 années consécutives). Le ratio de distribution est de 22 % (excellent) et l’entreprise dispose de 200 milliards de cash hors des États-Unis prêts à être distribués aux actionnaires lorsqu’une solution sera trouvée pour échapper à une taxation excessive.

Globalement, ce n’est pas ce à quoi l’on s’attend en investissant dans une action à dividende croissant. Mais ma conviction est que Apple est une action à dividende croissant en devenir. Auquel cas compte tenu de la valorisation de l’entreprise, de la solidité de son bilan, de son avantage comparatif et de sa capacité à générer du cash Apple est un investissement extraordinaire pour les investisseurs de long terme.

Valorisation relative :

AAPL Valorisation relative

Selon une méthode de valorisation relative, Apple semble clairement décoté.

  • Avec un multiple de seulement dix fois son bénéfice courant, Apple est décoté face à son industrie, au S&P500 et à sa moyenne à 5 ans.
  • Concernant les autres multiples (P/B ; P/S ; rendement) Apple semble correctement valorisé.
  • Apple cote clairement en dessous de sa moyenne historique à 5 ans dans toutes les catégories.

Valorisation absolue :

AAPL valorisation absolue

Les analystes valorisent la croissance à long terme de Apple à 11,5 % par ans. J’ai utilisé de manière conservative 10 % de croissance appliquée au free cash-flow de 11 $ par actions perçus en 2015.

La juste valorisation ressort à 213,34 $ soit une marge de sécurité de 55 % j’ai intégré le tangible Book value de 21,49 $ par action dans la valorisation pour la bonne et simple raison qu’il est constitué majoritairement d’actifs liquides détenus hors des États-Unis pour échapper aux impôts.

Perspectives de croissance :

APPLE CHIFFRE

Le tableau ci-dessus est tiré du rapport trimestriel de Apple rendu public récemment. J’ai encadré en rouge les potentiels relais de croissances si l’on en croit les nombres.

  • Le marché chinois : Une classe moyenne en pleine expansion dans un pays qui a largement dépassé les 1 milliard d’habitants. Apple mise beaucoup sur la Chine pour entretenir la croissance dans les prochaines années. L’avenir de Apple en chine dépend de la transition chinoise sur son marché intérieur. Je suis confiant en la capacité du pays d’arriver à ses fins.
  • Services et autres produits : L’entreprise dispose d’un sérieux relais de croissance dans les catégories « services » (AppleCare ; Apple Pays etc.) « Autres Produits » (Apple TV Apple Watch).

AAPL R&D CAPEX

Ci-dessus l’évolution des dépenses en R&D et CAPEX ces 10 dernières années. Apple investit massivement dans des projets très couteux.

On sait d’ores et déjà que Apple à l’intention de mettre sur le marché une voiture électrique entièrement connecter aux alentours de 2019. Je n’ai aucun doute que cela puisse devenir un marché juteux pour la firme.

Du coté d’Apple TV, l’entreprise est en train de préparer un gros coup et l’on devrait en apprendre plus cette année. Pourquoi pas une acquisition (Netflix/Dish/Time Warner).

L’entreprise n’est pas en manque de projets et dispose par-dessus tout d’importants moyens financiers pour les mener à bien. Malheureusement pour nous, Apple est très secret concernant ses projets, il faudra donc garder un œil sur le projet.

Conclusion :

Compte tenu de l’avantage comparatif de l’entreprise et de la valorisation actuelle, Apple est clairement à acheter selon moi. Je pense que l’entreprise pourrait corriger jusqu’aux 75 $ en 2016 ce qui serait encore un meilleur palier pour renforcer les positions déjà prises sur les niveaux actuels.

Apple au cours actuel représente une opportunité rare sur les marchés. L’entreprise garde un potentiel de croissance convenable sur le long terme et garde sa capacité à distribuer du cash pour les investisseurs assez patients pour encaisser la volatilité du titre.

Passage à l’achat :

Je suis passé acheteur de Apple le 28 janvier à titre personnel et pour le portefeuille du site à raison de 32 actions achetées à un prix unitaire de 93,78 $ soit un total de 3000,91 $ (frais de courtage inclus).

 À bon entendeur…

1 Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s