Les dividendes sont indépendants du marché


Avec un ratio cours / bénéfice de 21,45, le S&P500 est largement surévalué par rapport à sa moyenne historique de 15,56. Qui dit marché surévalué dit risque de crash boursier.

Il est inutile d’essayer d’anticiper la prochaine crise car comme le disait Keynes « Le Marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pourrez rester solvable ». En revanche ce que l’on peut faire c’est se préparer en construisant un portefeuille anti-crise.

L’indice des dividendes Aristocrates comprend les entreprises qui ont fait croître leurs dividendes pendant au moins 25 années consécutives. En 2008 l’indice des dividendes Aristocrates perdait -21.88% quand le S&P500 perdait -37%. Une différence de 15% à ne pas prendre à la légère.

Gain requis pour récupérer une perte

Le graphique ci-dessus montre le gain requis pour récupérer une perte donné en capital. Il faut par exemple une hausse de 100% pour rattraper une baisse de 50%. C’est pour cela que la différence de volatilité entre l’indice S&P500 et l’indice des dividendes Aristocrates est si important.

  • Il aurait fallu une hausse de 58% pour compenser la baisse de 37% sur le S&P5 en 2008.
  • En comparaison il aurait simplement fallu une hausse de 28% pour compenser la baisse de 21,88% de l’indice des dividendes aristocrates.

Le tableau ci-dessous comprend les dividendes aristocrates qui ont surperformés le marché en 2007 :

BEST RECESSION STOCK

Première constations, toutes les entreprises listés ont un maximum Drawdown inférieur à celui du S&P500. Le Drawdown représente la baisse maximale constatée pendant une période de temps. Entre son point le plus haut et son point le plus bas, le S&P500 à subit un Drawdown de -55%. Un Drawdown faible implique moins de volatilité donc moins de risque.

Deuxième constations, toutes les entreprises à l’exception de Bard Inc. sont ressorties du crash avec une performance positive quand le S&P500 termine la période à -16%. Un portefeuille comme celui-ci aurait permis de pouvoir encaissé ses bénéfices pour pouvoir les réinvestir dans des entreprises de qualités totalement sous-valorisé.

A bon entendeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s